C

comme chansons

Que chantait nos ancêtres. Chantaient-ils d'ailleurs ....

On se souvient tous des contines de notre enfance. "Meunier, tu dors", "La mère Michel", "Au clair de la lune" 
On se souvient des cortèges de mariage accompagnés de vielleux, d'accordéonistes.

Dans les villes, les chanteurs de rue se produisaient et  distribuaient les feuillets de leurs chansons et  récoltaient quelques pièces dans leur chapeau.
Chansons populaires, folkloriques le plus souvent en langues régionales ou en patois, transmises de générations en générations, et fredonnées en gardant les troupeaux ou pendant les travaux agricoles. Chansons qui parlent de la vie quotidienne: l'amour, la vie, la mort ....

Jean sablon

Cora vaucaire

Lucienne delysle

Jean Sablon

"Vous qui passez sans me voir"

Cora Veaucaire

" Le temps des cerises"

Lucienne Delyle

"C'est la valse brune"

Petit délire entre vieux amis !

Je ne résiste pas au plairsir de vous proposer une version de "Riquita "revue et corrigée par une bande de vieux amis. Non je n'ai pas dit des amis vieux .... 

Riquita


 

Phonographes

Les plus aisés possédaient des phonographes qui permettaient d'écouter ces chansons graveés sur des disques en cire. Plus tard "le poste de radio" a permis non seulement la diffusion de ces textes mais aussi d'ouvrir une coute sur le monde extérieur.
Les disques en cire furent remplacés par des vinyls, puis pas des CD en attendant l'arrivée d'internet. Mais là s'arrêtent mes propos sur les supports audio-visuels, ce n'est pas dans l'air du temps de nos ancêtres.


 

Ha oui, je me souviens d'une chanson que ma grand-mère me chantait et chantait aussi à son arrière-petit-fils:
roudoudou n'a pas de femme
il en fait une avec sa canne
les oreilles en pointe de chou
v'la la femme a roudoudou

A tantôt !