Mariages en série

 

Chez Elie Barreteau et Clémence Taillé, on ne fait les mariages à moitié. Huit de leurs douze enfants ont convolés en seulement quatre cérémonies de mariage. 

Le 12 novembre 1906, Henri l'aîné épouse Florentine Genaudeau; le même jour son frère Théophile se marie avec Angélina Dabin.

Le 20 novembre 1911, Eugénie Barreteau convole en juste noce avec Théohile Renaud tandis que Alexandre épouse Marie Hervé.

Il faut attendre la fin de la guerre pour repenser à des festivités. Hélas Clémence décède le 7 janvier 1919. Alors c'et le 10 novembre 1919 que ces mariages ont réunis toute les familles. En effet, ce jour là  trois frères Barreteau, Emmanuel, Elie et Ferdinand épousérent respectuvement Céline Dabin, Marie Fradet, Gertrude Dugast. Ce même jour, un frère de Gertrude Dugast, Henri, épouse Bathilde Guilbaud.

Henri Dugast et Bathilde Guilbaud - Emmanuel Barreteau et Celine Dabin - Elie Barreteau et Marie Fradet -
Ferdinand Barreteau et Gertrude Dugast

_________________

Je ne voudrais pas quiter cette famille Barreteau sans mentionner que le 8 octobre 1918 Florentine Barreteau épousait Elie Potier. En toute discrétion. Seuls les parents et les frères de Florentine assitaient à la cérémonie. Au cours de ce mariage Elie et Florentine ont reconnu Maurice né le 27 août 1918 comme leur fils en vue de sa légitimation. 

Elie et Florentine, mes grands-parents.