Le p'tit train s'en va dans la campagne ....

J'aime le train. C'est même mon moyen de locomotion préféré. En train, on peut lire, dormir, rêver, admirer le paysage. Pas d'embouteillage, de déviation, moins de pollution, un covoiturage incontestable. 
Bon d'accord, on a quand même une voiture. Difficile de s'en passer aujourd'hui, hélas. Alors qu'autrefois, quand la voiture restait le privilège des riches, de nombreuses petites lignes de chemin de fer sillonnaient la France. Elles facilitaient le déplacement entre les petites bourgades. On appelait çà le réseau secondaire qui existe encore un tout petit peu aujourd'hui, mais pour combien de temps.
Par exemple 
on pouvaient aller de ;
- Nantes à Legé, en passant la Limouzinière, Saint-Etienne de Corcoué entre autre jusqu'à Legé. Cette ligne inaugurée en 1893 fut fermée en 1935. 
- Paimboeuf à Pornic en faisant halte à Saint-Brévin les Pins, puis Saint-Brévin l'Océan, La Plaine sur Mer, Le Cormier .... de 1906 à 1938. 
- Bourgneuf-en-Retz à Saint-gilles - Croix de Vie créé en 1923.
- Nantes à Blain puis Beslé ouverte en  1901. 

Gare de Legé

Arrivée d'un convoi de blessés pendant la première guerre mondiale

Bref, je ne parle que de ces localités de ma région, qui j'imagine vous sont inconnues et qui se trouvent aujourd'hui un peu isolées. La France entière était parcourue par ces innombrables voies ferrées. Aujourd'hui, elles ont pratiquement toutes disparues. Recyclées en vélo-rail pour attirer les touristes. Démontées pour servir l'effort de guerre en 1939. Réaménagées en piste cyclables pour vélo-touristes ou tout simplement rayées de la carte. 

Aujourd'hui, seules les grandes villes sont reliées entre elles par les voies ferrées. Les campagnes se désertifient, les banlieues des villes sont surpeuplées. La pollution devient de plus en plus critique même si les voiture n'en sont pas seules responsables. 

On peut toujours rêver ... Et si le p'tit train revenait dans la campagne ! 

093 001

Gare de paimboeuf

Gare de Pornic

Gare de Paimboeuf